RASAYANA : la régénération grâce aux cures ayurvédiques

Mis à jour : janv. 15


Vous avez sans doute entendu parler des cures ayurvédiques en Inde, vous connaissez même des personnes qui ont fait cette expérience et qui l'ont partagé avec vous à leur retour, souvent avec grand enthousiasme !


Depuis 2004, j'accompagne des personnes dans la mise en place et le suivi de leur cure ayurvédique, principalement en Inde mais aussi au Nepal et au Sri Lanka, et souvent la réflexion de leurs proches à leur retour est la même 'waoohh tu as une super mine ! qu'est-ce que tu as fait?' Le secret de cette remise en forme ?


Un programme de soins ayurvédiques traditionnels dans les règles de l'art ! Mais les règles quelles sont-elles en fait ? C'est ce que je vous propose de découvrir dans cet article consacré au fonctionnement des cures ayurvédiques. Le prochain article reprendra les grandes lignes de la FAQ qui sera mise en ligne prochainement, et abordera les questions qu'on se pose fréquemment avant de partir faire une cure .. et les réponses !

L'Ayurveda s'adresse à l'individu et non à la maladie

En effet en Ayurveda, la maladie est le symptôme d'un déséquilibre des énergies du corps. Si les énergies du corps sont en équilibre, le corps fonctionne de façon optimale, les fonctions vitales sont opérationnelles, les aliments sont assimilés, les déchets éliminés, les tissus nourris ; le corps et le mental sont en mesure de faire face à l'environnement, d' éliminer naturellement des éléments pathogènes, de se protéger et de se défendre.


Dès lors que le déséquilibre apparaît, des signes apparaissent, auxquels on ne prête attention qu'une fois que l'on a appris les bases de l'art de vivre ayurvédique. Peu à peu le fonctionnement du corps, l'énergie, la capacité de réaction s'affaiblissent jusqu'à l'apparition de symptômes d'une maladie installée.


Le but de la cure ayurvédique sera donc toujours de remettre le corps et l'esprit en état d'équilibre et donc de fonctionnement optimal.

Les cures ayurvédiques peuvent être envisagées comme préventives, et dans ce cas on obtient dès 14 jours de cure une remise en forme profonde et durable. On peut également décider de faire appel à l'approche ayurvédique de la santé pour une cure à but thérapeutique et dans ce cas il faut généralement envisager au moins 21 jours sur place afin de pouvoir mettre en place un programme qui à la fois soit efficace et ne fatigue pas le corps. En effet, les cures ayurvédiques ne sont ni des soins esthétiques, ni des massages relaxants.


Que ce soit en Inde, au Nepal ou au Sri Lanka, si vous vous rendez dans un endroit qui respecte les traditions ayurvédiques, vous vous apercevrez que les 'massages' dans le sens de 'technique manuelle' sont peu nombreux par rapport aux autres soins bien moins connus en Occident.


Découvrez 10 centres ayurvédiques uniques !


Même si les soins ne durent en moyenne que 2h par jour en une ou deux sessions, la fatigue vous gagne vite, tant physiquement que psychologiquement. En effet, quand enfin on s'octroie une pause, un temps pour soi, et que l'on 'fait le ménage' des toxines, c'est souvent aussi le moment de faire un point et de se poser des questions sur sa vie, de faire remonter à la surface des souvenirs plus ou moins douloureux qu'il convient de laisser partir avec bienveillance. Le corps et l'esprit sont intimement connectés et profitent de cette pause régénérante intense.


La première partie des soins (Purva Karma) consiste à booster la micro-circulation pour favoriser les échanges gazeux et faire remonter toutes les toxines depuis les tissus jusqu'au système digestif.

Cela se fait par l'ingestion de préparations à base de ghee, par des massages très énergiques et des bains de vapeur.


Ensuite on s'occupera de rééquilibrer les Dosha tour à tour, dans leur siège en commençant par Kapha (estomac, poumons), Pitta (duodénum, foie, vésicule) pour finir par Vata (colon), par des méthodes plus ou moins invasives (vomissement, purge, lavement) en fonction de l'état d'aggravation de chaque Dosha. Tout cela bien sûr sous la supervision d'une équipe médicale ayurvédique aguerrie.


Enfin, des soins régénérateurs permettront de nourrir et régénérer les tissus, des médicaments pourront être prescrits, en particulier les célèbres Rasayana ces substances régénérantes de l'Ayurveda comme par exemple le Chyawanprash, le Dasamoolarishtam, le Brahmarasayana et des conseils d'art de vivre seront à suivre afin de maintenir les résultats dans le temps.



Rasayana chikitsa : ensemble de pratiques permettant de promouvoir la santé


La cure ayurvédique commence toujours par une longues consultation d'environ 1H30 durant laquelle les médecins vont d'une part décrypter votre quotidien pour comprendre ce qui peut provoquer ou aggraver la situation dans votre manière de vous alimenter, de vous organiser au quotidien. Ils vont observer le corps, ausculter, prendre le pouls. La prise de pouls en Ayurveda (Nadi Pareeksha*) s'opère en appliquant une pression avec trois doigts : index, majeur et annulaire sur l'artère radiale au niveau de l'intérieur du poignet. La prise de pouls permet au Vaidya (médecin ayurvédique) de valider les autres étapes du diagnostic et de confirmer si vous êtes en état de Prakriti ou de Vikriti. Autant vous dire qu'en une bonne dizaine d'années de travail avec des médecins ayurvédiques, j'ai très rarement vu arriver des patients en état de Prakriti !


** la prise de pouls fait l'objet à lui seul de deux traités en Ayurveda : le Nadi Pareeksha de Ravana et le Nadi Vigyan de Kannada, sans compter les nombreux autres traités védiques et yogiques qui s'y réfèrent. Il demande au praticien énormément de pratique la technique elle-même avant de pouvoir être réellement fiable. Seuls les grands Vaidya acquièrent au fil de leur carrière cette capacité, certains mêmes vous 'scannent' des yeux dès que vous franchissez la porte de leur cabinet ! En effet, il est nécessaire avant toute chose d'accumuler les auscultations pour pouvoir les analyser et les comparer afin d'affiner leur diagnostic. Il faut également que le praticien ait une hygiène de vie irréprochable incluant la pratique du Yoga, en particulier le Pranayama, Pratyahara et Dharana afin d'être en mesure de se concentrer uniquement sur le pouls en se coupant de tout lien avec lui-même ou avec ce qui l'entoure durant la prise du pouls. Mais ce savoir est aussi le fruit d'une longue formation, méditation, observation et ne devrait pas à mon sens faire partie du 'folklore' ayurvédique et être proposé dans des auto-tests dans les magazines ou par des personnes inexpérimentées comme c'est souvent le cas en Occident.


14 jours pour une remise en forme, au moins 21 jours en cas de pathologie


Une fois la Prakriti et l'intensité de la Vikriti établies, les médecins vont mettre en place le protocole de soins approprié : Samana Chikilsa, Sodhana Chikilsa suivant l'intensité du déséquilibre. La trame des soins sera toujours la même, basée sur les cinq actions nettoyantes du corps du Pancha Karma mais cette trame sera ajustée de manière à correspondre à l'état de chaque personne, aux énergies à rééquilibrer, au nombre de jours consacrés aux soins. Ainsi deux personnes de Prakriti apparemment similaire mais présentant une Vikriti différente à leur arrivée auront un programme de soins se déroulant selon les mêmes étapes : nettoyer, régénérer, traiter pour remettre chaque Dosha (Vata, Pitta, Kapha) dans son siège principal mais les soins sélectionnés et surtout les produits (huiles, macérats, poudres de plantes, médicaments ..) seront différents de façon à corriger spécifiquement le déséquilibre de chacune d'elles. Comme le dit le Dr Raman dans une petite interview (disponible dans les dossiers partagés) : l'Ayurveda n'est pas une médecine d'urgence, il faut du temps aux plantes et aux huiles de soins pour pénétrer jusqu'au plus profond des cellules. C'est pourquoi au moins 14 jours sont nécessaires. Ce nettoyage intense du corps permet également de relancer le métabolisme, la régénération cellulaire et l'immunité. Il garantit également une meilleure absorption et une meilleure efficacité des médicaments prescrits (prescrire un médicament ayurvédique sans nettoyer le corps au préalable diminue très significativement son efficacité).


Le programme de soins devra s'accompagner d'une nourriture spécifique, particulièrement digeste, facilement assimilable. Le plan alimentaire ne proposera aucun plat non végétarien, aucun laitage, aucune crudité, quelques fruits. La pratique du Yoga : postures, pranayama et méditation permettront au corps et à l'esprit de s'apaiser. En effet, notre corps et notre esprit sont intimement liés. Souvent le corps nous signale des tensions psychiques que nous ne voulons pas voir. Souvent durant les soins les 'toxines' mentales sont éliminées tout autant que les toxines physiques. Des émotions ou souvenirs refoulés peuvent refaire surface générant des moments de douleur et de tristesse. La pratique du Yoga permet alors d'accepter cet été et de laisser s'en aller les tensions sans jugement pour revenir à un état de sérénité profond. Ces techniques acquises lors de la cure seront ensuite très utiles pour apaiser le stress du quotidien !


Car en rentrant, il ne suffira pas de reprendre ses 'mauvaises vieilles habitudes'. Comme le disent souvent les médecins ayurvédiques : nous avons fait notre travail, à vous de faire le vôtre !

Rappelons que l'Ayurveda est un système médical basé sur une philosophie de vie qui nous enseigne notre vraie nature : nous sommes une âme incarnée dans un corps dont nous devons prendre soin afin d'accomplir notre mission de vie et de mener notre âme à destination.


Pour corriger ces fameuses 'mauvaises vieilles habitudes' dont on a souvent du mal à se défaire, d'autant que souvent on n'a pas l'impression que cela soit mauvais pour nous (bon, d'accord, parfois on le sait que ce n'est pas raisonnable ... ), rien de tel que l'apprentissage de l'art de vivre ayurvédique. Pour cela, rendez-vous sur amshakerala.com pour découvrir les programmes que j'ai mis en place pour vous acoompagner dans cette démarche de remise en forme et de connaissance de soi holistique.


Si vous souhaitez en savoir davantage sur l'Ayurveda et sur les soins ayurvédiques tels qu'ils sont proposés au Kerala, au Nepal et au Sri Lanka, il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur le site www.amshakerala.com afin d'accéder aux dossiers partagés dans lesquels je viens de télécharger

'Rasayana'

la régénération selon l'Ayurveda où vous découvrirez : les principes de base de l'Ayurveda, les détails de la consultation et du diagnostic en Ayurveda, les thérapies classiques et les soins traditionnels de l'Ayurveda.


Je serai ravie de partager avec vous mon expérience dans le domaine de l'Ayurveda et du Yoga pour vous accompagner dans cette approche globale de l'Ayurveda, que ce soit pour l'adapter à votre quotidien ou pour mettre en place une cure ayurvédique. Prenez dès aujourd'hui la bonne résolution d'être votre propre guide et de prendre votre bien-Etre en mains ! Faites de cette pénible situation de crise actuelle une occasion de revenir vers vous grâce à un art de vivre cohérent et une philosophie de vie épanouissante grâce à l'Ayurveda et au Yoga.


anne

MD Vedic Psychology

Ayurveda Consultant


amsha@amshakerala.com

www.amshakerala.com



images : © SAHR, © CGH © amshakerala



#ayurveda #ayurvedakerala #ayurvedaindia #ayurvedanepal #ayurvedasrilanka #cureayurvedique #massageayurvedique #medecineayurvedique #tridosha #panchakarma #prakriti #santéholistique #remiseenforme #healingplaces #ayurvedalifestyle #travelholistic #youareimportant #ayurvedafrance #ayurvedaeveryday #healthretreat #mindbodysoul #wellness #harmonie #prendresoindesoi #sesoigneraunaturel #régénération #antiâge #immunité #stress



Posts récents

Voir tout

Ayurveda&Yoga pour une santé intégrale

unwind, reset, restore

que votre lumière intérieure éclaire toute votre vie

ignite, explore, reveal

Anne VANACKERE sciences & spiritualité de l'Inde

679 avenue de la république F- 59110 La Madeleine  +33 (0)6 30 34 53 28 amsha@amshakerala.com www.amshakerala.com